Newsletter #8

Laboratoire de décloisonnement

(english version here)

Face à l’urgence des crises du climat, de la biodiversité, et de la justice sociale, nombreux·ses citoyen·nes – chercheur·euses, activistes, scientifiques, architectes, paysan·nes, artistes – appellent au décloisonnement (Faire ecologie ensemble, Léa Falco), et à faire utilisation de l’intelligence collective (Manifeste pour le progrès social, Marc Fleurbaey) pour mieux agir, lutter, s’engager, réenchanter le présent, pour trouver un ensemble de solutions, créer du lien. Et ce faisant, dès aujourd’hui, habiter la terre d’une façon nouvelle.

«La personne créative a cette capacité d’assimiler des éléments, des informations, de manière différente, qui n’est pas du ressort du rationnel, de la pensée scientifique, mais de la poésie, de l’esthétique, des émotions. Et donc d’en ressortir d’autres schémas, plus systémiques que systématiques, qui réinventent les imaginaires» Pauline Marchetti, architecte et enseignante à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs. (Libération, 21 Septembre 2023)

Il y a plus de deux ans, nous créions l’association Les Minières et inscrivions dans nos statuts le désir d’agir pour une transition écologique en faisant dialoguer pratiques artistiques et agro-écologiques. Depuis, ce dialogue interdisciplinaire est à l’œuvre, et s’enrichit à chaque rencontre lors de visites des jardins, de séjours de wwoofeur·euses, de résidence d’artistes, de chantiers participatifs.

Ces collaborations, ces actions menées grâce à nos adhérent·e·s et à l’implication des bénévoles, nous font réaliser la richesse du “faire ensemble” qui fait naître de nouvelles pensées, tout en combattant le défaitisme en réactivant le désir d’agir. Nous imaginons Les Minières de plus en plus comme un laboratoire de décloisonnement qui laisse place à l’expérimentation – agricole, artistique, architecturale – visant à accélérer les convergences et l’émergence de solutions systémiques.

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !

L’esquisse

Lors de cette nouvelle étape de notre projet de rénovation et de transformation des Minières – “La Mue” – Nathalie Duez et Élise Leduc, architectes de l’atelier MOS, ont travaillé les concepts de porosité (privé/publique, cour/jardins), d’hospitalité, de flux, et de lieux infinis. Elles ont fait se rencontrer le programme et les espaces, faisant émerger une vision globale de long terme et une suggestion de déroulé des travaux en plusieurs étapes.

Sur la base d’ateliers participatifs menés aux Minières au printemps 2023 et en s’appuyant sur leur savoir-faire en architecture durable et en projets agri-culturels, l’atelier MOS a présenté l’esquisse. Fin Juillet, à l’occasion de l’assemblée générale et de notre Grande Fête, les adhérent·e·s et visiteur·euse·s découvraient les détails de cette esquisse constituée de plans, de dessins, de maquettes, d’axonométries, d’une archive, d’une bibliographie, et d’affiches synthétisant le programme de rénovation.

L’esquisse s’articule autour de trois fonctions (le programme) : le stockage et la vente des légumes, les habitats temporaires (pour artistes de passage et wwoofeur·euses), et l’accueil des pratiques artistiques et d’édition. Ces fonctions seront distribuées sur l’ensemble des minières suivant une progression en cinq temps.

La présentation de l’esquisse a pris la forme d’une exposition sur table. De longues tablées traversant le bâtiment dit “chapelle” ont accueilli l’ensemble des documents, supports pour une visite commentée par les architectes et le bureau des Minières lors de l’AG. Le lendemain, la Grande Fête prolongeait l’expérience avec l’ajout de tables et d’ateliers à travers la cour et le bâtiment dit “écuries” fraîchement nettoyé. Les visiteur·euses ont pu se pencher sur les mots, les images et les plans, pour se familiariser avec le projet de rénovation et se projeter. Cette mise en espace a permis pour bon nombre de mieux appréhender le projet des Minières dans sa globalité, a fédéré et a donné envie de s’impliquer: merci MOS !