Jardins maraîchers et pratiques artistiques

Un gisement de « faire » au cœur du bocage Normand : faire pousser de savoureux légumes et fruits dans un sol vivant, faire naître de nouvelles pensées et pratiques autour du spectacle vivant, faire dialoguer écologie, diversité, expérimentation, et arts.

Un lieu unique en lisière de Forêt d’Andaine et des mines de la Ferrière-aux-Étangs : mélange étonnant qui rassemble des jardins maraîchers – jardins comestibles où il fait bon déambuler et méditer – et un centre de pratiques artistiques tourné vers la recherche et la fabrique de livres de danse.

Les jardins comestibles, ce sera prochainement une cinquantaine de variétés de légumes et de fruits : huit jardins maraichers cultivés en butte et séparés par des haies de fruitiers, quatre serres, cinq jardins grande culture (pomme de terre, courge, choux, tournesol, engrais vert), deux bassins récupérant les eaux de pluies pour l’irrigation tout en favorisant la biodiversité, un mandala pédagogique accueillant des plantes aromatiques et des légumes perpétuels, un parcours petits fruits, une forêt comestible, une prairie, le jardin des enfants, des ruches, des moutons, des cabanes.

Entre philosophie, poésie, chorégraphie, performance, arts, et écologie, les pratiques sont à l’honneur pour mieux tisser des réseaux d’affinités, échanger, et fabriquer des concepts.

“Ils conjuguent maraîchage et spectacle vivant ... Ces trois trentenaires, nés dans le bocage ont acheté la ferme des Minières pour créer un projet agricole et artistique qui mêle sol et spectacle vivants” parut dans l’Ouest-France du 8 Mai 2021.